Revendication: Pouvoir vendre son sang

Jean-Louis GUÉNÉGO - publié le 1 févr. 2019 à 08:51:36

Constat

En France, la collecte, le traitement et la revente du sang est géré par l'état, plus précisement par les Etablissement Francais du Sang.

Revendre son sang est interdit. Il faut faire un don, et tout le monde ne peut pas le faire à cause de critère médicaux qui ne font pas l'unamité parmi les médecins.

Cela perturbe le marché du sang, et au passage créé la rareté. Ainsi, les hopitaux français sont obligés d'acheter du sang dans des pays voisins : Suisse, Allemagne, etc. qui eux permette a quiconque de vendre son sang.

Dans une France ou 1 personne sur 5 ne mange pas à sa faim, ce don peut être une ressource de revenu. Et surtout, réduire le nombre d'erreur médicale du à une absence de sang.

En outre, l'EFS est couteux en argent public alors qu'il ne sert à rien vu que ses activités pourraient très bien être réalisée par des entreprises du domaine pharmaceutique.



Contenu

Je revendique

1) le droit pour tous à vendre son sang, dans des conditions ne mettant pas sa propre santé en péril.
2) la dissolution de l'EFS.

Catégories

politique

Partager