Revendication: Pour que l'écologie redevienne scientifique

Jean-Paul Oury - publié le 11 févr. 2019 à 18:32:39

Constat

Il n'y a pas un jour qui passe sans que les politiques et les idéologues de tous bords utilisent l'écologie à des fins autres que simplement scientifique.

En son nom ils réclament les mesures les plus farfelues et ce, dans tous les pays du monde :

- Aux USA la candidate démocrate Occasio Cortez s'est prononcée pour un Green New Deal et a réclamé qu'on mette un terme à toutes les lignes aériennes en service aux USA

- En France, la secrétaire Brune Poirson a ironisé sur la découverte d'un gisement de gaz naturel en Afrique du Sud, évoquant une "drogue dure"

- Au Vatican, le Pape a appelé les fidèles à reconnaître leurs péchés contre l'environnement

Ces trois déclarations ont eu lieu en l'espace de trois jours, à trois endroits du globe, on pourrait en trouver des milliers. Au nom de l'écologie politique une nouvelle religion est en train de voir le jour prête à nier des années et des années de progrès scientifiques et l'héritage des lumières.

Or pour rappel :

"L'écologie est une science qui étudie les êtres vivants dans leur milieu en tenant compte de leurs interactions. Elle fait partie intégrante de la discipline plus vaste qu'est la science de l'environnement (ou science environnementale).

Le terme écologie vient du grec ancien οἶκος oikos (maison, habitat) et λόγος lógos (discours) : c'est la science de la maison, de l'habitat. Il fut inventé en 1866 par Ernst Haeckel, biologiste allemand darwiniste. Dans son ouvrage Morphologie générale des organismes, il désignait par ce terme « la science des relations des organismes avec le monde environnant, c'est-à-dire, dans un sens large, la science des conditions d'existence»

Contenu

Il est temps que les politiques cessent d'utiliser à tort et à travers l'écologie pour la laisser aux scientifiques dont c'est le métier.
Il est impératif que l'écologie reste une science et pas une idéologie politique. C'est à ce prix qu'on pourra prendre de bonnes décisions.

Catégories

environnement

Partager