Revendication: Suppression du système de retraites par répartition

Marc Navarro - publié le 23 janv. 2019 à 16:29:20

Constat

Avec 1,7 actif cotisant pour un retraité et une espérance de vie ne cessant d’augmenter, le système de retraites par répartition n’est plus viable, l’effondrement est proche.

Contenu

Je propose de supprimer le système de retraites par répartition et de lui substituer un système transitoire tous régimes confondus.
À partir de 64 ans, une retraite composée de deux volets:
Volet 1- une retraite universelle de 500€/mois pour toutes les personnes ayant eu une activité professionnelle de 18 années minimum. Cas particuliers : les années de chômage comptent pour 1/4 de ce temps d’activité, les mères au foyer ayant élevé leur enfant jusqu’à la majorité valident 18 années d’activité et bénéficient d’une majoration de 200€ quelque soit le nombre d’enfants élevés.
Volet 2- une retraite capitalisée constituée par une épargne salariale obligatoire avec un libre choix du fond de pension et et libre choix du montant de l’épargne , avec un montant minimum à fixer.
Les premiers bénéficiaires, pour leur permettre d’intégrer le système, verront leur épargne abondée par le montant des cotisations versées au régime obligatoire durant leur carrière.
Le volet 1, retraite universelle , le montant sera indexé sur le coût de la vie.
Dans la version définitive , le volet 2 concernant la retraite par capitalisation, la moitié de l’épargne constituée pourra être servie sous forme de capital , l’autre moitié sous forme de rente transmissible aux héritiers ou sous forme de rente viagère non transmissible , option à choisir lors du départ à la retraite.

Le salarié reçoit un salaire brut , à lui choisir son niveau de protection social.
Le volet 1 étant financé par une réduction drastique des dépenses de fonctionnement de l’état et une diminution de son champ d’intervention.

Catégories

travail

Partager