Revendication: Lutter contre les décharges sauvages

Jean-Louis GUÉNÉGO - publié le 20 janv. 2019 à 15:10:37

Constat

J'ai le sentiment personnel que les dépôts sauvages d'ordure ménagères et de gravats du à des petits travaux de rénovation se multiplient en France. On compte par an 88000 tonnes de déchets jetés sauvagement.

Des articles en parlent comme celui du Parisien :
http://www.leparisien.fr/environnement/ville-durable/la-chasse-aux-ordures-est-ouverte-09-04-2016-5700167.php

Actuellement, ce sont aux maires des communes de nettoyer les décharges sauvages sur l'espace public, mais pour les terrains privés, le propriétaire doit se débrouiller tout seul.

Dans les deux situations, c'est inacceptable.

Apparamment si quelqu'un jette des ordures sauvagement, c'est 35 euros d'amende...
Si c'est une entreprise, cela peut aller en revanche jusqu'à 75000 euros d'amende et 2 ans de prison.
Si le maire ne fait pas son boulot de ramasser, le juge administratif peut engager la responsabilité de la commune.
Bref, vu le budget que Macron laisse au commune, c'est impossible pour les maires de tenir une telle responsabilité.
De plus, une déchetterie sauvage est de plus en plus le fait de gens qui n'habitent pas sur la communes mais des communes voisines. C'est un problème départemental et pas communal.

Le sujet des décharges sauvages touche directement celui de respect de la propriété privée, qui est la base de la liberté de chaque individu.

Contenu

Je revendique
1) davantage de répression contre les auteurs de décharges sauvage, incluant une éducation : augmenter le montant des amendes aux particuliers qui sont ridiculement basses, et leur facturer les frais engagés pour nettoyer ces décharges. Les auteurs récidivistes devraient passer quelques jours à néttoyer les déchets sauvages, avec un gilet reconnaissable, comme cela se fait à Singapour.
2) L'ouverture des déchetteries 24h/24.
3) Gratuité des déchetteries pour les autoentrepreneurs, comme pour les particuliers actuellement,
4) Conserver la responsabilité de la commune pour procéder à l'enlèvement des déchets, mais financement intégral par le département,
5) Le droit pour un privé d'appeler gratuitement un service pour se débarrasser d'une décharge manifestement sauvage.

Catégories

politique

Partager